Tadorne de Belon

Tadorna_tadorna.jpg
Tadorna tadorna (L.)
oiseaux
oiseaux d'eau

De taille intermédiaire entre les oies et les canards de surface (de 58 à 71 cm), le Tadorne de Belon a un plumage très contrasté, pour le mâle comme pour la femelle. La tête et le haut du cou sont verts très foncés, presque noirs, le reste du cou blanc. Le bec est rouge, avec une aspérité à la base chez les mâles. Une large bande marron ceinture la poitrine et le haut du dos. Le milieu du ventre noir précède le reste du dessous blanc. Les faces latérales du dos noires encadrent la partie centrale blanche. Les ailes sont bigarrées blanc, noir, vert et roux. La queue blanche est maculée de noir à son extrémité. Les plumes sous-caudales sont rousses, les pattes palmées roses. En vol, tous les individus paraissent noirs et blancs. Les jeunes sont plus ternes, à dominante grise.

 

Le Tadorne de Belon  se reproduit dans les dunes et dans les marais du littoral picard, mais son habitat principal reste l’estuaire : il se nourrit en eau peu profonde et installe son nid au coeur des dunes plantées d’Oyat, dans les terriers de Lapins de garenne. Il se nourrit de petits gastéropodes mais également de vers marins.
Une originalité du Tadorne réside dans le fait qu’il constitue des « crèches » pour regrouper ses petits afin de les protéger.

Quasi menacé
Son nid est installé dans un ancien terrier de lapin ou de renard, dans une cavité sertie dans un talus ou même dans un trou de muraille. Exceptionnellement, il peut être posé à même le sol dans la végétation herbeuse. C'est une simple dépression garnie de duvet. La femelle pond de 8 à 10 œufs dont l'incubation dure de 29 à 31 jours. Les petits s'envolent au bout de 45-50 jours. Avant leur départ, ils se regroupent en 'crèches' pouvant atteindre de une à plusieurs dizaines de canetons qui sont encadrés par un nombre réduit d'adultes.