Petit rhinolophe

Rhinolophus_hipposideros.jpg
Rhinolophus hipposideros Bechstein 1800

Le Petit rhinolophe est le plus petit des rhinolophes européens. - Tête + corps : 3,7-4,5 (4,7) cm ; envergure : 19,2-25,4 cm ; poids : (4) 5,6-9 (10) g. - Appendice nasal caractéristique en fer-à-cheval. - Au repos et en hibernation, le Petit rhinolophe se suspend dans le vide et s’enveloppe complètement dans ses ailes, ressemblant ainsi à un « petit sac noir pendu ». - Pelage souple, lâche : face dorsale gris-brun sans teinte roussâtre (gris foncé chez les jeunes), face ventrale grise à gris-blanc. Patagium et oreilles gris-brun clair (cas d'albinisme total ou partiel). - Aucun dimorphisme sexuel.

Chauve-souris de petite taille, le Petit Rhinolophe enveloppe son corps de ses ailes au repos.
L’animal change de gîte au gré des saisons : hibernant dans des cavités souterraines, il opte pour les greniers et combles le reste de l’année. Il chasse les insectes du coucher au lever du soleil, dans un rayon de 2-3 km. Les alignements d’arbres, lisières et haies communicant avec son
gîte sont indispensables à ses déplacements.

AGIR

  • La survie du Petit rhinolophe exige que soient préservés tant ses gîtes d’hiver et d’été, que le maillage bocager
assez rare
Vulnérable
– Sédentaire, le Petit rhinolophe effectue généralement des déplacements de 5 à 10 km (exceptionnellement jusqu’à 30 km) entre les gîtes d’été et les gîtes d’hiver.
– Animal nocturne, l’activité générale s’étend du crépuscule tardif au début de l’aube. Le vol est rapide, papillonnant lors des déplacements. Il peut être plus lent, plané et entrecoupé de brusques demi-tours lors de la chasse. La hauteur de vol est généralement faible, jusqu’à 5 m.