Alouette des champs

Alauda_arvensis copie.jpg
Alauda arvensis L.
oiseaux

De la taille d'un gros moineau (18-19 cm pour 26-50 g en moyenne). Tête et dessus bruns, fortement rayés et possède une petite huppe érectile sur la calotte. La poitrine est fauve à claire, ponctuée de tâches assez foncées, tandis que le dessous est blanchâtre. La queue est assez longue, échancrée avec deux rectrices externes blanches. Les données de baguage donnent au mâle une envergure et un poid plus important que les femelles mais il n'existe pas de critère fiable de sexabilité. Cependant, la mue post-juvénile, l'absence ou non de taches linguales, des dessins sur les sous-caudales et l'absence ou non de ponctuations sur la gorge permettent de différencier l'âge des individus. La mue des adultes est complète entre 50-58 jours (mi-juillet à fin septembre). Pour les juvéniles, elle s'achève à l'âge de trois mois (entre août et fin septembre).

 

Il n’est pas rare de voir l’Alouette des champs voler au-dessus de la campagne, principalement dans les milieux ouverts et les champs.

Ce passereau niche au sol et fouille la terre pour trouver insectes, larves et vers de terre, mais aussi graines et semences.

L’espèce est en forte régression dans toute la France. Les plaines picardes sont l’une des régions où elle est la plus abondante.

très commun
Préoccupation mineure
Oiseau migrateur dans toute l'Europe à l'exception de la Grande-Bretagne et peut être du sud de la France. Migration automnale vers le sud-ouest (péninsule ibérique septembre-octobre) puis printanière (début février à avril). Parcours de longues distances si les conditions météo sont favorables, plus de 2000 km, maximum étant de 3613 km. Distance moyenne journalière est de 42,5 km/jour. Connu pour migrer de nuit essentiellement.Les femelles migrent avant les mâles durant la période postnuptiale, puis à l'inverse les mâles arrivent en premier sur les lieux de reproduction. Comportement grégaire. Chante par strophe de 3 à 15 minutes dans un rythme soutenu. Les parades se font par une ascension puis se laissent tomber au sol (idem pour le pipits). Niche au sol dont la couverture maximale n'excède pas 25 cm. Le nid est fait d'herbe sèche. Nid trouvé jusqu'à 2500 m dans les Pyrénées-Orientales. Ponte : 2 par an (mi-mars et mi-août) constituée de 3 à 5 œufs en moyenne et 2,7 jeunes en moyenne. Incubation : 11 à 14 jours, les jeunes volants à 20 jours. La reproduction est importante