Restauration de milieux humides par pâturage extensif

Le marais de la Souche est un exemple marquant de restauration de milieux par pâturage extensif.

Située dans l’Aisne, cette zone humide de 3 000 ha a autrefois été modelée par le pâturage et l’extraction de la tourbe.
L’arrêt de ces pratiques a conduit à la fermeture des milieux et l’uniformisation du secteur. Le redéploiement du pâturage extensif a toutefois été possible grâce à l’association la Roselière et à l’AMSAT marais de la Souche qui ont opté pour des vaches de race Bretonne Pie-noir.

Le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie, en lien avec la profession agricole, a associé préservation des milieux et valorisation économique, facilitant ainsi les interventions sur de grandes surfaces. Ces initiatives ont permis la restauration et le maintien de plus 100 ha de milieux naturels menacés.

Les résultats sont au rendez-vous : plusieurs espèces ont échappé à une disparition certaine. Cette dynamique doit continuer pour assurer à terme le maintien de la biodiversité.