Préserver la nature en ville

La nature en ville est un facteur déterminant du cadre de vie urbain. Particuliers, associations et collectivités locales ont donc toutes les raisons d’agir :

  • Mener des inventaires et faire connaître les espèces qui ont élu domicile dans les sites publics ou chez les particuliers. Dans le parc zoologique d’Amiens, des panneaux informent le visiteur sur la présence des amphibiens locaux parallèlement aux animaux du zoo ; des recensements de chauve-souris sont réalisés au château de Compiègne et à la citadelle d’Amiens...
  • Préserver le patrimoine local, conditionnant l’attractivité du territoire de même que la biodiversité :

- préserver l’urbanisme herbagé, les restes des courtils, les places arborées, les mares de village…
- assurer une meilleure intégration paysagère des extensions urbaines
- valoriser les anciens sites (ex : une partie en friche des hortillonnages d’Amiens a été reconvertie en jardins pédagogiques pour faire découvrir les techniques respectueuses de l’environnement).

  • Renaturer les berges des cours d’eau en privilégiant les techniques végétales.
  • Modifier les pratiques : réduire l’utilisation d’engrais et herbicides, planter des haies diversifiées, privilégier les espèces végétales locales, opter pour des prairies fleuries…