La laisse de mer, un bien naturel

Laisse de merLors des tempêtes ou des grandes marées, la mer laisse sur la plage de multiples éléments naturels (morceaux de bois, algues, coquillages, oeufs ou cadavres de poissons…) mais aussi quantité de sacs plastiques, bouteilles et autres objets manufacturés. Il s’agit de la «laisse de mer».

Il est fréquemment décidé d’enlever cet amas considéré comme peu esthétique. Or, la laisse d’origine naturelle est indispensable au bon fonctionnement des milieux littoraux : la décomposition des matériaux organiques fournit les éléments nutritifs nécessaires aux plantes ; des animaux s’y développent, telles les puces de mer qui recyclent les détritus organiques, mais aussi des vers, des insectes et des oiseaux…

Ceci explique que la laisse de mer soit un habitat protégé au titre de la Directive «habitat, faune, flore».

Lors de nettoyage, le ramassage sélectif et manuel permet de laisser en place les éléments naturels, tout en retirant les déchets d’origine humaine. Généralement non biodégradables, ces derniers peuvent être dangereux pour l’homme et les animaux.