Préserver le maillage de haies, mares, vergers et prairies

C'est la responsabilité de chacun, tant au niveau de la parcelle que de façon plus large.

Les actions mises en place en Picardie prouvent leur efficacité, comme en témoignent ces quelques exemples :

  • En 2002, la Chambre régionale d’agriculture de Picardie a mis en place un plan de «Gestions de territoire» bénéficiant d’une intervention régionale forte. Il vise à concilier exploitation agricole, production de qualité, environnement, biodiversité et paysage. Plus de 1200 exploitations participent à cette démarche.
    Résultat : 10 000 hectares de prairies extensives, plus de 2 000 km de haies entretenues, plus de 1 700 mares restaurées et préservées, 10 000 arbres têtards en entretien sans oublier les actions dédiées aux prairies, vergers et à l’agroforesterie.
  • Le Syndicat Mixte du Pays de la Thiérache a mis en place un «Schéma directeur de recomposition du bocage». De 2006 à 2008, 22 km de haies ont été réalisés. 22 000 arbres et arbustes ont été plantés, destinés à la filière bois-énergie. Le syndicat est également en cours de réflexion sur une charte paysagère afin d’impliquer au maximum les acteurs du territoire.
  • La Communauté de communes du Pays de Bray a élaboré un projet destiné à conserver l’identité rurale et paysagère. Démarré en 2008, ce programme a permis la gestion et l’entretien de 53 km de haies, 58 mares, 102 arbres têtards et 16 ha de prés et vergers. Depuis 2010, le programme intègre une mise en valeur de la haie liée au développement de la filière Bois-Energie.